Multi-Immo

English (Anglais)Français

Notre engagement : Maximiser le rendement de vos investissements immobiliers.

Plusieurs nouvelles sur le marché immobilier Montréalais


Les mises en chantier continueront de pâtir de la surconstruction des dernières années. La SCHL s’attend à un recul global de 14 % des mises en chantier dans le Grand Montréal, avec un total de 16 100 nouvelles constructions. La baisse sera encore plus abrupte dans le segment des condos, avec un repli de 25 %. À peine 8000 nouveaux appartements seront entamés cette année, prévoit la SCHL. « Le marché de la copropriété sera dans une phase d’écoulement, et les constructeurs orienteront la demande vers les unités déjà en construction ou qui sont toujours inoccupées avant d’entamer de nouveaux projets », avance Tania Bourassa-Ochoa. Notons que la SCHL s’attend à une reprise globale de 3 % des mises en chantier l’an prochain dans la région métropolitaine.

PREMIER GAIN DEPUIS 2010

Dans ses plus récentes prévisions publiées hier, la SCHL souligne que la revente « se raffermira » tout au long de cette année dans le Grand Montréal. Le nombre de transactions – 36 000 – augmentera de 2 % ; il s’agit du premier gain depuis 2010. L’organisme fédéral attribue notamment cette remontée à la croissance du marché de l’emploi. Le taux de chômage devrait baisser de 0,4 %, pour s’établir à 7,9 % dans la région métropolitaine, prévoit la SCHL, grâce à une meilleure performance du secteur manufacturier et aux nombreux projets d’infrastructure.

 

AILLEURS AU QUÉBEC

La SCHL prévoit 35 900 mises en chantier cette année pour l’ensemble du Québec, soit une baisse de 7,5 %. Une reprise assez forte – + 13,6 % – devrait suivre l’an prochain, grâce à une meilleure performance du marché de l’emploi. Le marché de la revente devrait pour sa part progresser de 2,5 % cette année avec 72 400 transactions, tandis que le prix moyen gagnera 2,4 % dans la province, à 272 000 $, avance la SCHL.

 

VERS UN PREMIER REBOND DES VENTES EN CINQ ANS

La période de disette du marché immobilier montréalais semble tirer à sa fin. Après cinq ans de décroissance, les ventes de propriétés rebondiront pour la première fois cette année, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Une tendance qui devrait se poursuivre en 2016.

Dans ses plus récentes prévisions publiées hier, la SCHL souligne que la revente « se raffermira » tout au long de cette année dans le Grand Montréal. Le nombre de transactions – 36 000 – augmentera de 2 % ; il s’agit du premier gain depuis 2010. L’organisme fédéral attribue notamment cette remontée à la croissance du marché de l’emploi. Le taux de chômage devrait baisser de 0,4 %, pour s’établir à 7,9 % dans la région métropolitaine, prévoit la SCHL, grâce à une meilleure performance du secteur manufacturier et aux nombreux projets d’infrastructure.

(Insérer graphique 4)

Malgré la reprise des ventes, le marché montréalais restera favorable aux acheteurs en 2015 et 2016, souligne la SCHL. « L’offre étant relativement importante, les acheteurs profiteront d’un vaste choix d’habitations, ce qui contribuera à limiter la progression des prix des propriétés. Dans ce contexte, le prix Centris moyen global augmentera de 2 % en 2015 et en 2016 », fait valoir Tania Bourassa-Ochoa, analyste de marché à la SCHL, citée dans le rapport. Sur le marché de la revente, le prix moyen des propriétés devrait s’établir à 338 000 $ dans la région métropolitaine à la fin de cette année. Les habitations neuves sont plus chères, avec un prix moyen de 434 000 $ prévu à la fin de 2015 (+ 2,5 %), selon l’organisme.

-25 %

Les mises en chantier continueront de pâtir de la surconstruction des dernières années. La SCHL s’attend à un recul global de 14 % des mises en chantier dans le Grand Montréal, avec un total de 16 100 nouvelles constructions. La baisse sera encore plus abrupte dans le segment des condos, avec un repli de 25 %. À peine 8000 nouveaux appartements seront entamés cette année, prévoit la SCHL. « Le marché de la copropriété sera dans une phase d’écoulement, et les constructeurs orienteront la demande vers les unités déjà en construction ou qui sont toujours inoccupées avant d’entamer de nouveaux projets », avance Tania Bourassa-Ochoa. Notons que la SCHL s’attend à une reprise globale de 3 % des mises en chantier l’an prochain dans la région métropolitaine.

AILLEURS AU QUÉBEC

La SCHL prévoit 35 900 mises en chantier cette année pour l’ensemble du Québec, soit une baisse de 7,5 %. Une reprise assez forte – + 13,6 % – devrait suivre l’an prochain, grâce à une meilleure performance du marché de l’emploi. Le marché de la revente devrait pour sa part progresser de 2,5 % cette année avec 72 400 transactions, tandis que le prix moyen gagnera 2,4 % dans la province, à 272 000 $, avance la SCHL.

 

MARCHÉ D’ACHETEURS

Malgré la reprise des ventes, le marché montréalais restera favorable aux acheteurs en 2015 et 2016, souligne la SCHL. « L’offre étant relativement importante, les acheteurs profiteront d’un vaste choix d’habitations, ce qui contribuera à limiter la progression des prix des propriétés. Dans ce contexte, le prix Centris moyen global augmentera de 2 % en 2015 et en 2016 », fait valoir Tania Bourassa-Ochoa, analyste de marché à la SCHL, citée dans le rapport. Sur le marché de la revente, le prix moyen des propriétés devrait s’établir à 338 000 $ dans la région métropolitaine à la fin de cette année. Les habitations neuves sont plus chères, avec un prix moyen de 434 000 $ prévu à la fin de 2015 (+ 2,5 %), selon l’organisme.

Provenance de l’article: La Presse +

  Cliquez sur ce lien pour lire l’intégral

À vendre

Communiquez avec nous!

Il nous fera plaisir de répondre à toutes vos questions.

  • user_white 23 de l’Alcazar, Blainville, Québec, J7B1R4
  • speech_white Tel. 514-703-4159
  • mail_white Courriel : info@multiimmo.ca
  • text_small_white Fax. 450-430-8593
Revenir au haut de la page